Lésions vasculaires

Les télangiectasies

Par télangiectasies, on entend une dilatation de petits vaisseaux sanguins superficiels, formant de fines lignes rouges, parfois violettes, d’une longueur allant de quelques millimètres à quelques centimètres.

Les télangiectasies sont parfois la conséquence d’une pathologie veineuse sous-jacente qui doit être diagnostiquée et traitée si l’on veut que le traitement laser soit efficace.

On retrouve les télangiectasies sur le visage et le torse.

 

Chaque séance dure en moyenne une vingtaine de minutes. Le traitement nécessite souvent plusieurs séances espacées de 4 à 6 semaines. On peut être amené à effectuer une séance d’entretien de temps en temps.

 

Le port de lunettes de protection - pour le patient comme pour le médecin - est obligatoire pendant la durée du soin.

 

Le médecin balaye méticuleusement la zone atteinte avec la pièce à main du laser de type stylo.

 

Une crème cicatrisante est appliquée sur la peau en fin de séance.

Les varicosités

Les varicosités sont des dilatations permanentes des veinules intradermiques des membres inférieurs.

 

Présentes chez la femme comme chez l’homme, elles sont difficiles à traiter du fait de leur diamètre et de leur profondeur variables.

 

On distingue différents types de varicosités :

 

  • Des varicosités bleues dont le diamètre se situe entre 0.5 mm et 2 mm,

  • Des varicosités rouges d’un diamètre inférieur à 0.5 mm.

 

Certaines varicosités sont parallèles à la surface cutanée, d’autres plongent en profondeur communiquant avec le réseau hypodermique voire intramusculaire.

 

Chaque séance dure en moyenne 15 à 30 minutes. Le traitement nécessite souvent plusieurs séances espacées de 4 à 6 semaines.

 

Le port de lunettes de protection - pour le patient comme pour le médecin - est obligatoire pendant la durée du soin.

 

Le médecin suit le tracé des varicosités avec une pièce à main en forme de stylo qui conduit la lumière laser. Une sensation de "piqûres" et de chaleur est ressentie pendant le traitement.

 

Une crème cicatrisante est appliquée juste après le traitement sur la zone traitée.

Angiome stellaire et tache rubis

L’angiome stellaire appelé également arachnéen se caractérise par une lésion rouge, comportant une artériole centrale ainsi que de fines branches qui s’écartent comme les pattes d’une araignée. La localisation est souvent au niveau de la face mais l’angiome stellaire peut exister également sur les avant-bras, le dos des mains et des doigts. Présents chez l’enfant comme chez l’adulte, les angiomes stellaires sont également fréquents au cours de la grossesse (ils disparaissent souvent après l’accouchement).

 

L’angiome rubis appelé également spot de Morgan consiste en de micro papules vasculaires rouges bénignes de 1 à 6 mm de diamètre apparaissant progressivement à partir d’une dizaine d’années. Ces angiomes ou taches rubis - situés le plus souvent sur le tronc - ne s’effacent pas à la vitro-pression.

Erythro couperose

L’érythrose est une rougeur diffuse et permanente de la face dont la teinte peut aller du rose pâle au rose foncé. L’érythrose est fréquemment associée à une couperose : on parle alors d’érythro-couperose.

 

La couperose est une affection cutanée chronique fréquente responsable d’une inflammation et de rougeurs du visage avec de petits vaisseaux sanguins apparents.

 

La couperose se localise sur les joues, le nez mais également parfois sur le front et le menton. Même s’il s’agit d’une affection bénigne, la couperose n’en est pas moins invalidante car associée - souvent à tort - à une consommation excessive de boissons alcoolisées. La couperose est aggravée par une exposition au froid, à la chaleur, ainsi que par la consommation de mets épicés, de café, tabac et alcool.

Laser couperose et rougeurs - Dr Eloïse Fournier à Longjumeau (91)